Ensemble, c'est tout

Jeudi 8 octobre 2009 à 23:11

http://acces.au.bonheur.cowblog.fr/images/articles/Sanstitre3.jpghttp://acces.au.bonheur.cowblog.fr/images/articles/Sanstitre5.jpg
[Click on the first image]

     Je lis. Beaucoup. Je m'enfuis dans les lignes, m'évade. Cela ne m'était pas arrivé depuis au moins 10 ans.
J'ai du temps. Du temps de train tous les matins.
Je dors peu. Je suis exténuée.
Mais je m'évade dans les lignes. Ce livre me donne envie de savourer tout ce qui m'entoure.
Me donne envie de vivre pleinement chaque instant.
Me donne envie de faire des photos, de dessiner.
Je crois que je ne sais plus. Tellement loin ce temps de dessins tout le temps.
Je crois que je ne sais plus.
Dessiner quoi, quand, où? Je ne sais plus.
Ca me démange et je ne fais rien.
Et pourtant. Je ne vais pas si bien.
Je ne guéris pas. Mon coeur et ma tête ont été déchiquetés, piétinés.
La deuxième fois de trop.
Ils ne savent plus. Aimer. Je m'en sens incapable.
Repenser à ces deux moments terrible.
Je commence à peine à  y mettre des mots. Et cela fait monter les larmes. Quand je suis seule dans le noir.
Que personne ne me voit, non personne, même pas moi.
J'ai mal. Mal à la tête, au coeur, au corps.
Je ne redémarre pas.
Et cela fait trois mois déjà...
Le temps passe vite sur ces choses-là, mais n'aide pas, non.

Je ne suis bonne qu'à tracer des lignes droites aidée de la règle et des équerres.
Même pas à créer un atelier lumineux.
Le mien est lugubre. Comme moi je crois.
Je me force.
"Ca passera avec le temps" qu'ils disent, ceux qui ne savent pas.



Croqué par acces.au.bonheur

Par Zarzas-de-loin le Vendredi 9 octobre 2009 à 17:55
oula cette petite construction me parais pas mal du tout!! Tu na tjr pa dappart?
Tu c moi la haine a pris le dessus et tout les vendredi je fantasme de gros coup de poing dans la gueule et d'éffusion de sang parce que sa ne passeras jamais, mais sa m'apprend a mieux choisir les gens qui m'entoure et a éviter les débiles inconscient!!
Des bisous
mo
Par pixelaure le Lundi 12 octobre 2009 à 15:36
Moi je sais, enfin je crois. Et le temps n'y change rien.
Je viens te faucher en octobre sur Grenoble. Te prendre dans mes bras, des bisous à en avoir mal aux joues. Je t'aime.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://acces.au.bonheur.cowblog.fr/trackback/2915700

 
Créer un podcast